Une nouvelle aventure du captain red! (Partie 1)

Devinez quoi chers auditeurs ? Eh oui, ayant un peu de temps libre, j’ai décidé de vous raconter une autre de mes aventures ! Était-ce un autre de mes exploits solos ? Non, nous étions trois cette fois!  Avec qui étais-je en train de voyager à ce moment-là ? Eh bien la description la plus précise serait un enu crasseux de la mine nommé MacGreed (un enu tout ce qu’il y a de plus banal quoi) et une fière guerrière de la foret, surnommée la craette extraordinaire : Winya !

Ayant appris qu’un mob particulièrement redoutable faisait des ravages au nord d’Otomai, nous avions décidé de libérer ses habitants de cet enfer qu’ils vivaient. Ni une, ni deux, nous étions déjà sur ce continent exotique mais surtout mystérieux de par les secrets cachés par les locaux et le génial otomai, qui me fournit un jour en récompense d’un service rendu un œuf éclatant (Mais cela sera pour une autres fois).
Nous voilà donc sur un des continents les plus intéressants de notre beau monde, aidés par un pécheur situé sur le rivage de sufokia ne supportant plus de voir ces pauvres malheureux vivre dans la terreur la plus complète (Il nous extorqua tout de même quelques ressources, mais je ne lui en tiens pas (trop) rigueur…). Les rumeurs disaient que la tanière du mob se trouvait tout au nord, profitant d’une autre rumeur sur l’endroit en question (La rumeur en question ? Quelque chose à propos d’une bête immense et surpuissante, dont la colère était terrible… rumeur absurde pensais-je à l’époque… une des plus grosses erreurs que j’ai pu commettre en tant qu’aventurier.) qui rebutait la majorité des habitants ayant un minimum de courage et permettait à La bête de se reposer tranquillement entre deux carnages.
Une fois accostés, et après avoir fait un tour du village côtier (étrangement  vide pour un village aussi sympathique), nous décidâmes de nous diriger immédiatement vers le lieu où elle avait dernièrement été aperçue, sans prendre le temps de nous reposer au préalable afin de récupérer du trajet, qui il faut le dire, n’avait pas été de tout repos. Que s’était-il passé ? Oh des pirates nous avaient pris pour cible, nous les avions repoussés, nous avions tout de même échoué sur l’ile servant de base à ces rapaces, ce qui nous avait donné l’occasion de les exterminer, et après avoir réparé le bateau nous avions enfin pu rejoindre l’ile… Et tout cela sous les yeux de notre pêcheur, bien inutile et qui ressemblait étrangement à  Macgreed … le même Macgreed qui sous prétexte d’avoir quelques chose à faire nous avait dit qu’il nous rejoindrait là-bas…. une coïncidence ? Je me pose toujours la question.

Toujours est-il qu’une fois sur l’ile, nous traversâmes tant bien que mal la plage de corail, évitâmes de mourir une quinzaine de fois croqués par les mufafah dans les plaines herbeuses, notre courageuse craette nous sauvant une à maintes reprises tout en se protégeant des assauts des autres ennemis… (Enfin me sauva, et sauva Mac que j’essayais de transformer en appât pour garantir notre sécurité qui faisait n’importe quoi et que je n’avais bien entendu pas poussé dans une fosse remplie d’ennemis tout en posant des pièges autour…noon… je n’aurais jamais fait ça..). Et nous nous retrouvâmes enfin devant le pont menant à la zone tant redoutée. 
Que ne fut notre surprise de voir devant le pont un individu mystérieux, probable disciple du Dieu Enutrof. Peut-être était-ce à cause du fait que c’était la première personne que nous croisions sur l’ile ? Toujours est-il que ce dernier paraissait louche. «  Je m’ennuie en ce moment vu que plus personne ne passe dans le coin, donc je ne vous laisserais passer que si vous arrivez à trouver une réponse à mes énigmes… » Dit-il d’une voix mystérieuse…. «  Nous n’avons pas le temps pour vos énigmes, vieil homme, écartez-vous de notre chemin afin que nous puissions pourfendre le mob du coin » lui répondis-je. Et il s’écarta de notre chemin, s’inclinant au passage pour mieux reconnaitre notre grandeur… Enfin il me semble que cela se soit passé comme cela… Comment Mac ? Ce qui s’est réellement passe c’est que le petit vieillard m’a assommé suite à ma réponse jugée hautaine et que vous avez été obligés avec Winy de répondre à ses énigmes pendant que j’effectuais ma petite « sieste »… ?

Ahem… Où en étais-je ? Ah oui ! Une fois de l’autre côté du pont, l’horreur nous submergea… Et non sd, ce n’était pas dû au fait que mac ou moi avions enlevé nos chaussures… La zone avait été complètement dévastée par le groupe de mobs, et ne demeurait qu’un grand marécage nauséabond. Mais cela n’était pas la cause du sentiment qui nous submergeait… La véritable cause ? La personne nous ayant fait part de la situation avait mentionné un mob impitoyable… Mais avait aussi omis de préciser que ce dernier avait au moins une centaine de sbires sous ses ordres. 

Comment , vous voulez connaitre la suite ? Il faudra patienter un petit peu, mes chers. Des questions ? Commentaires ? 

[20:23] (Guilde) Yhidjinn : OJECTION!!!
[20:23] (Guilde) Yhidjinn : OBJECION*
[20:23] (Guilde) Skeith : è__________________è
[20:23] (Guilde) Yhidjinn : et zut
[20:23] (Guilde) Yhidjinn : pas d’acoord

Pourquoi pas… quelqu’un d’autre? Un mot de la fin?

[14:34] (Guilde) Rabdomyolyse : j’organise rien moi je suis un parasite