L’histoire d’un hommage.( Partie 1)

Dimanche 20 octolliard 15h54, Hall d’entrée de la Guilde Dark Moon (servant aussi de cuisine, dortoir, débarras, niche du chien).

 

*Rednow trainant de force Macgreed*

 

– Macgreed : Naaaan saloperie d’Sram, fous moi la paix, j’veux pas y aller, j’lui dois de la thune ! Lâches mon string !

 

*Monapesta tentant de réparer la fuite du toit à coup de Cubitus*

 

– Monapesta : C’est à cette heure-ci que vous arrivez ? qu’est ce que vous avez foutu ? et ou est Wynnie ?

– Rednow : Nous avons héroïquement vaincu le Roissingue , surtout moi d’ailleurs … Wynnie est partie en vacance à ce que j’ai compris.

– Monapesta : Le roissingue, rien que ça ? Tu te fous de moi …

– Rednow : Non non, c’était un combat passionnant, fabuleux et …

– Monapesta : Vous devez avoir des ressources intéressantes alors !

– Rednow : Euh … ben c’est à dire que j’ai dropé un peu de boue …

 

*Monapesta foudroie du regard « rouge maintenant »*

 

– Rednow : Rhaaa mais « pamafote » c’est l’aut’ Enu là qui a tout dropé avec son coffre !

– Macgreed : Han ! s’pas vrai gwande pwetwesse ! on est allé aux champignons et red a glissé sur une bouse de bouftou .. ce qui explique l’odeur !

 

*Rednow fout de rage se jetant sur Macgreed*

 

– Rednow : ‘Culéééé ! rends moi sa couronne !

– Macgreed : Jamais ! va crever !

– Rednow : C’est déjà fait

– Macgreed : Vas re-crever et lâche ma barbe !!!

– Rednow : Aiiie ! Ton sac m’a mordu !

– Macgreed : bien fait pour ta gueule.

– Monapesta : SILEEEEEEEEEEEENCE ! qrmoguhqmrjghqmrejgbqzmsrejhgnqrgkj !

– Rednow / Macgreed : …

– Monapesta : Mac, j’ai encore reçu un note de l’aubergiste, j’en ai marre d’éponger ta dette, tu comptes me rembourser quand ?

– Macgreed : Quoi ? Moi ? je ne bois jamais et puis j’ai pas de kamas, je suis pôôôvr’, ayez pitié d’un petit Enu sans le sou, d’ailleurs si vous aviez un ou deux kamas …

– Monapesta : Ça suffit ! Arrêtes de me prendre pour une demeurée et surtout arrêtes de fuir l’auberge en lançant « retraite anticipé », tout le monde te connait là-bas et tu as une ardoise monstrueuse, ils veulent me faire payer la craie !!!

– Macgreed : Oh, Gwande Pwetwesse, mes oreilles saignent à entendre des paroles si dures.

– Rednow : Surtout qu’il fuit en hurlant « This is Dark Mooooon » pour me faire porter le chapeau … salo’

– Macgreed : Sale balance de Sram !

– Monapesta : Tiens, Rednow, ça ne va pas du tout pour toi non plus !

– Rednow : Hein ? quoi ? qui ? moi ? J’ai rien fait, j’le jure et pour Robert, c’est Mac qui m’a forcé !

– Monapesta : Quoi !!! c’est vous qui avez volé le tofu de SD ? ça fait des jours qu’il déprime.

– Macgreed : Ah mais j’en ai tiré 6 000 kamas auprès d’un noob à Astrub qui cherchait un Bwak et il ne viendra pas réclamer, il est mort contre le craqueleur légendaire, j’ai fait les choses proprement, je tiens à ma réputation !

– Rednow : 6 000 kamas ! Tu m’avais dit 200 … Salooooooooooo rends moi ma part, j’veux mes kamas !

– Macgreed : Que dalle, j’les ai bouffé

– Monapesta : %LKPIGH%MFLKHJGDFMOJHGFDSMOGJUIFSHGPOUJMHGFDJnh ! Vos Gueuuuuuuuuuuuuuuuuuuuules ! On reparlera de Robert plus tard ! Rednow, j’ai appris que tu ne foirais plus les challenges ! Qu’est ce que ça veut dire ?

– Rednow : Hein ??? mais pas du tout je foire, je foire !

 

*Monapesta brandit la liste des succès réussis par Rednow*

 

– Rednow : Ah, ça … euh … feubeuleuuuu …

– Macgreed : Ah ah ah !

– Monapesta : Red’, j’attends une explication !

– Rednow : …

– Macgreed : pssiiit’, tu oublies pour Robert et je ne lui parle pas du Kralamoure que tu as réussi en douce.

– Monapesta : QUOAAAAAAAA ???

– Rednow : Hey ! tu parles de ça mais je pourrais balancer ta panoplie à 50 millions

– Macgreed : Et moi ton dofus Turquoise !

– Rednow : tu veux qu’on parle de ton commerce de culottes ?

– Macgreed, c’est une légende ‘foirééé ! Calomniiiiie !

 

*Monapesta s’ecroule d’une crise cardiaque*

 

– Rednow : Là je crois qu’on est tranquille pour au moins deux semaines

– Macgreed : T’es sur ?

– Rednow : la mort, ça me connait !

– Macgreed : C’était pas si dur finalement.

– Rednow : Mouais, elle se fait vieille.

 

*Macgreed et Rednow s’éloignant bras dessus bras dessous*

 

– Rednow : tiens, je te propose un Korriandre !

– Macgreed : Super, on demande à qui pour nous accompagner ?

– Rednow : Ben à SDBPPDD, on lui dit qu’on a retrouvé son Robert là-bas !

– Macgreed : Wééé ! et on fait comme avec Wynnie, on le laisse crever !

– Rednow : Toutafé, on va pas se mettre à partager en trois

– MacGreed : On va à l’auberge ? ça m’a donné soif tout ça.

– Rednow : C’est Mona’ qui paie ?

– Macgreed : Evidement !

– Redow : Wééé ! diziz dark moon !

 

 

 

 

Tribute to Rednow, our best Sram !

Comment? Ah.. Mona vous a parlé de cette anecdote ? J’ai une excuse ! J’étais jeune, naïf… ah vous voulez connaitre la suite de l’anecdote ? Soit… Nous sommes ensuite allés à la taverne, où nous avons bu… Ah, c’est la partie sur le Korriandre qui vous intéresse ?

J’aurais dû m’en douter… Nous allâmes donc ensuite solliciter l’aide d’Sdbpdsfdfzcestlafeteddc, étant conscient que sans chair à canon, nous aurions du mal à nous en sortir. Nous réussîmes donc à le convaincre, non sans mal … Je rigole, il aura suffi de mentionner son tofu pour que ce dernier se mette à nous suivre en direction du Korriandre. Enfin plus précisément, Mac a tout simplement laisse échapper un petit «  tiens au fait, Red, c’est vrai que tu as vu un tofu QUI RESSEMBLAIT ÉTRANGEMENT A CELUI QUI ACCOMPAGNE D’HABITUDE SD lors d’une de tes balades dans la foret pétrifiée, et que tu as suivi ce dernier pour le voir se faufiler dans le donjon du Korriandre ? » (Je tiens d’ailleurs à dire que le jeu d’acteur de Mac ne s’est définitivement pas amélioré au cours de ces dernières années, c’est dire à quel point Sd le voulait, son tofu rebelle qui attaque alliés au lieu d’ennemis) pour que ce dernier se mette à nous tanner de l’accompagner là-bas.

Notre stratagème ayant fonctionné, nous nous mettions en route, suivant Sd dans un premier temps, histoire de garder l’illusion que c’était bien lui qui sur un coup de tête avait décidé de faire le Korriandre. Nous nous dirigeâmes donc dans un premier  temps vers la demeure du Chêne Mou, puis vers la foret de Cania, pour ensuite traverser la foret d’Astrub et atterrir dans les bois de Litneg. Comment ? Vous vous demandez pourquoi nous avions choisi de nous échauffer en tapant des mobs situés aux quatre coins du continent ? On ne s’échauffait pas vraiment… On aurait dû le réaliser plus tôt, mais le bougre n’avait aucune idée d’où pouvait bien se situer la foret pétrifiée, et encore moins de ce qu’était un Korriandre … Apres avoir résister à l’envie de le cogner et de l’enterrer sur place (Oui bon, on l’a peut-être légèrement tapé avant de retrouver nos esprits.), nous lui suggérâmes que ce dernier se cachait peut être sur l’ile gelée située au large des côtes. Son regard s’illumina quelques instants, et il se mit soudainement à courir, serein, dans une direction. Confiants, on se mit à le suivre… Pour se retrouver dans la péninsule gelée, puis sur l’ile de Sakai… Apres une autre séance de défoulage(où il se pourrait qu’on ait provoque une meute d’ouvrier de la zone, pour ensuite fuir en laissant Sd se débrouiller), nous nous résignâmes  à retourner sur Amakna pour aller se reposer.

C’est alors que Mac l’humble serviteur que je suis eu une idée de génie ! Une fois à la taverne, je fabriquais un pain, auquel je rajoutais quelques graines de pavot, pour ensuite le donner à Sd, que j’assommais alors qu’il s’apprêtait a le manger. Et me voilà à mettre Sd et Mac(Le petit malin avait cru bon de manger le pain que j’avais fait cuir…) sur ma dragodinde pour les mener au bateau qui nous emmènerait sur Frigost. Enfin ! Nous voilà parti pour une nouvelle aventure !

Une fois Sd réveillé, ce ne fut pas une mince affaire de le convaincre, malgré mon jeu d’acteur impeccable (Oui bon, sa seule réponse fut «  J’ai fais tout ça ? Eh beh, Mona va être fière de moi, je m’améliore ! »). J’attends toujours cet Oscar de meilleur acteur sram d’ailleurs !

[Euh… tu consideres un «  OUUUAAAAW, T’ES TRO FOR SD, COMMENT QUE T’AS FAIS POUR TROUVER AUSSI FACILEMENT LE BATEAU QUI NOUS RAPPROCHERAIT DU GROS MÉCHANT QUI RETIENT EN OTAGE TA PAUVRE BESTIOLE[strike] INSUPPORTABLE[/strike] ADORABLE… COMMENT QUE T’ES TRO MON IDOOOOOOOOOOLE , UN LEADER NÉ…» comme étant digne d’un oscar Sram ? Eh beh, les srams sont encore plus nuls que je ne l’imaginais…]

Où est-ce que j’ai mis mes pièges mortels pour y pousser mac… bon je verrais ça plus tard.

*Ahem*…. Je disais donc, nous arrivâmes sur Frigost.

Apres qu’il ait discute avec TOUT les habitants de la bourgade frigost…. Non vraiment, tous ?! On le surprit à discuter avec un gélikan et un chacha des glaces… Nous avons finalement réussi au bout de quelques heures, avec l’aide de plumes de tofus en tant qu’appâts, à  le faire sortir du port … Après avoir traversé les champs de glace, s’être perdu dans la foret des pins perdus (ce fut difficile de le convaincre que non, ce n’était pas la forêt pétrifiée  et que du coup, il était inutile de fouiller sous chaque arbre…). Nous repoussâmes les hordes de Kaniglours qu’Sd avait provoqué pendant que nous étions perdus en essayant de les apprivoiser (d’ailleurs maintenant que j’y repense, connaissant son talent pour maîtriser les invocs qu’il a déjà à sa disposition, je me demande comment il a pu penser que cela pouvait être une bonne idée) et traversâmes au bout de 3 jours la forêt. Apres nous être reposés quelques minutes en attendant mac qui s’était éclipsé pour aller au petit coin, nous trouvâmes par chance (et avec l’aide de quelques plumes de tofus disséminées habilement en plein milieu du chemin) l’ouverture qui nous ferait passer de l’autre côté de la montagne séparant la forêt d’une probable invasion de fantômes. Nous nous faufilâmes sans encombre jusqu’au bateau du terrible Ben en nous faisant passer pour l’un des leurs, ce qui ne fut pas complique si l’on regarde les différents membres de notre groupe, entre Mac que beaucoup croient mort lorsqu’ils le croisent pour la première fois (probablement entre autre à cause de l’odeur de putréfaction qui s’en dégage),  Sd qui est d’un naturel lorsqu’il s’agit d’imiter un fantôme ahuri et sans cervelle ( maintenant que j’y repense, je ne suis pas sûr qu’il était réellement en train d’imiter quoique ce soit…) et moi-même avec mon talent d’acteur sram inouï ! [Non mais franchement, tu crois toujours à ton talent d’acteur  sram inexistant ? Tu peux le dire hein, qu’ils t’ont pris pour l’un des leurs vu que tu meurs si souvent que tu t’es mis à ressembler à moitié a un fantombrigaslsskfaaaaaaaaah]

Ah je me disais bien que j’allais finir par le retrouver ce piège ! Bon maintenant que le gêneur est …. parti ? Où en étions-nous ? Je disais donc que nous arrivâmes devant le bateau. Nous passâmes les premières salles sans vraiment rencontrer de résistance, pour faire irruption dans la salle du Ben, que nous comptions prendre en otage dans la confusion, histoire de sortir sans combattre.  « Plus un geste, nous avons tapissé la zone de pièges, laissez no » commençai-je à crier lorsque le Ben se mit en colère « Ah non, encore un DM ?! Vous en avez pas marre de me taper dessus ? Je n’ai pas encore fini de guérir des blessures que l’autre monstre m’a infligées ! C’est bon, vous pouvez passer, je vais aller boire. » C’est donc légèrement confus que nous atterrîmes dans le froid des landes givrefoux.

«  Bon… ne cherchons pas à comprendre, et soyons juste content d’avoir pour une fois de la chance », pensai-je après m’être remis de la confusion qui s’était emparée de mon esprit suite à cet incident.

-Nous avons réussi à passer la zone précédente avec plus de facilité que prévu, mais ce n’est pas le moment de se relâcher ! Il n’y a pas l’air d’y avoir de givrefoux dans les parages pour le moment, c’est probablement l’heure de la sieste, mais le Yech’ti est probablement dans les parages, autant rester groupé, faire profil bas et avancer rapidement avant que ces satanés foux des neiges ne reprennent possession des lieux. Mac, rends toi utile pour une fois et assure toi qu…..Maaaaaaaaaaac rattrappe Sd !

Mac corrompu Sd, qui avait déjà commencé à s’éloigner dans l’espoir de trouver le Yech’ti et de le convaincre de rejoindre son groupe, se rajouta des pm et fonça le tacler avant qu’il ne reprenne ses esprits.

-Bon, ligotons-le, ça sera plus simple….

C’est donc avec un Sd ligoté et surveillé de très près que nous continuâmes à avancer. C’était malgré tout très bizarre… Le fait que ce soit le moment de la sieste chez les givrefoux était une hypothèse viable, mais qu’il n’y ait pas un seul mob dans la zone ? Quelque chose clochait… Des taches de sang un peu plus loin sur la route me confirmait mes doutes.

-Mon bouftou est formel, ca ressemble à du sang de firefoux. Y a des firefoux dans la zone ? demanda SD.

Inutile de dire que je me retournai sur le champ suite à cette révélation.

« Comment a-t-il fait pour se libérer de ses liens ? », demandai-je à mac, incrédule de le voir batifoler comme bon lui semblait si rapidement.

Ma question fut accueillie par un haussement d’épaule de la part du vieil enu. Il ne savait pas, et vraisemblablement il n’en avait rien à faire.

Je dois bien admettre que tout cela commençait à m’exaspérer légèrement. Mes deux acolytes du moment ne semblaient pas être conscients des dangers de la zone, et de la mort imminente qui pouvait survenir à tout moment.

[-Boh tu peux le dire, que t’étais en train de trembler comme une feuille, à tel point qu’on entendait tes os s’entrechoquer, alors qu’il n’y avait visiblement rien dans la zone… ah et si tu pouvais éviter d’essayer de me tuer à chaque…

-PEUR ! *Spice de sale sram de AAAAAAAAaaaa*]

-Bon…. Je ne pensais pas qu’il survivrait au premier piège…  Donc comme je disais, nous nous déplaçâmes silencieusement… ou du moins nous essayâmes. (Miraculeusement ?) Nous parvînmes devant l’entrée des grottes sans se voir opposer la moindre résistance… enfin plutôt sans croiser une seule âme dans le coin (Cette chance, je ne l’aurai pas à mon passage suivant dans la zone, avec un affrontement assez particulier contre le terrible Yech’ti et ses sbires… mais ça aussi, je le garde pour une autre histoire). Le garde habituellement posté- là était bien en place, mais je m’aperçus dès que nous le vîmes de loin qu’il s’était passé quelque chose. Après être arrivé à son niveau, mes doutes furent confirmés… le garde, couvert de bandages, semblait aux aguets, nerveux, prêt à agresser ceux qui l’approcheraient de trop prêt. Tout en gardant nos distances, et en m’assurant personnellement qu’sd ne s’éloignait pas trop (oui, j’avais fini par adopter la même attitude que l’autre petit vieux au bout d’un moment, la lassitude prenant le pas face au talent qu’avait l’osa orangina sauvage pour se mettre en danger) .

– Euh, excusez-moi, que…

-Des DM ?! Que me voulez-vous ? Vous ne pensez pas que vous avez fait suffisamment de dégâts comme ça ? Notre chef n’a même pas eu le temps de récupérer, n’avez-vous pas de cœur ?!

Et alors qu’il continuait son monologue plein de critiques, insultes et autres accusations, mon esprit se mis à vagabonder. Un détail m’échappait, et cela m’irritait légèrement… Le Ben, et maintenant le Tengu nous en voulaient alors que je n’avais pas souvenir de les avoir vaincu récemment ? Il se passait quelques chose de bizarre… et le fait que notre expédition prenne une tournure étrange m’inquiétait.

Je jetais un rapide coup d’œil derrière moi, mais je n’avais pas l’impression d’être observé ou qu’il y ait (hormis l’absence de mobs) quelques chose d’inhabituel : De la neige, Sd qui cueille des perce-neiges(ou essaye de converser avec des perce-neiges, j’ai beau chercher je ne suis plus tout à fait sûr…), encore plus de neige. Je me décidais donc à essayer de tirer des informations de notre interlocuteur, utilisant mon don d’investigateur.

-Euh, désolé de vous interrompre mais …

-Ah non, je ne veux pas entendre d’excuses ! Bon, la fuji entrerait dans une colère terrible si elle vous voyait maintenant, et je ne veux pas la fatiguer pour rien, donc je veux bien vous indiquer un passage dans la crevasse qui vous fera sortir de la zone.

-Non mais je voulais juste savoir si…

-Vous préféreriez que j’appelle tous les givrefoux restants ?

-Où se trouve ce passage déjà ?

Le diplomate que je suis avait réussi à nous tirer d’un bien mauvais pas ! Nous suivîmes les indications de notre guide de quelques heures, malgré le fait que le passage semblait adapté pour des soryos givrefoux, ce qui fait qu’il était tout de même légèrement étroit.

Nous étions enfin tout proches de notre but ! Et il ne nous avait fallu que 7 jours !

Je donnais immédiatement les conseils tactiques nécessaires :

-Bon, sd on va jouer à un jeu… on va appeler ça «  on ne touche pas aux arbres, aux végétaux… et plus globalement, à tout ce qui bouge »… oui tu peux toucher mac si tu*aie*… me balances pas des pelles à la figure, ça fait mal ! Bon donc apparemment mac compte parmi les végétaux à partir de maintenant… maintenant que j’y pense, normal pour un légum*aie*… bon je l’avais peut être cherché là.

Nous avançâmes courageusement dans la forêt pétrifiée, vestige de combats héroïques d’il y a quelques siècles, abattant les champignons qui nous poursuivaient à chaque fois qu’sd transgressait les règles que je lui avais indiqué.

Au bout de 12 heures à nous balader dans la forêt, je me rappelais des événements qui s’étaient produits jusqu’à présent, et jetais de nouveau un coup d’œil aux alentours.

« … »

Rien de suspect aux alentours, mais un doute subsistait. Je décidais donc de grimper au sommet d’un des arbres enchantés (mais inanimés bien évidemment, je tenais à ma vi…je ne souhaitais pas tuer cruellement un autre mob s’il y avait moyen d’éviter cela.)

«  Je vois le donjon au loin ! On va dans la mauvaise direction, il est derrière nous ! Demi-tour ! »

Je redescendis de l’arbre, et nous nous nous nous mîmes à courir. Nous étions fatigués, pour ne pas dire épuisés, mais nous nous en fichions. Le donjon nous tendait enfin ses bras, et après un périple pareil, c’est tout ce qui nous importait à ce moment précis.

Un quart de journée passa rapidement sans que nous ne nous en rendions compte, mais nous arrivâmes enfin devant l’entrée de la caverne.

« Enfin ! Ça fait 5 jours qu’on vous attend ! »

La voix dans notre dos nous surprit, et nous nous retournâmes en sursaut, cac en main.

«  Wow ! Remballez vos armes, vous savez tout aussi bien que moi que vous n’avez pas la moindre idée de comment vous en servir.»

Quelle surprise ! Devant nous se trouvaient les frères Crysis. Cela expliquait pourquoi les gardiens de donjon que nous avions croisé avaient l’air en si mauvais état.

« Pourquoi est-ce que vous vous trouvez la ?, demanda mac, tenant, tremblant, sa bourse de kamas dans les mains,  Je vous ai déjà dit qu’on avait rien signé, donc je ne vous dois RIEN ! »

– On n’est pas là pour ça cette fois, petit vieillard. Mona se doutait que vous alliez faire une bêtise lorsqu’elle a réalisé que vous étiez sortis en emportant sd, donc elle m’a chargé de m’assurer de vous ramener en vie, ou au moins de ramener vos équipements vu qu’ils doivent bien valoir quelques kamas dans des hôtels de vente.

– Eh bien vous pouvez retourner d’où vous venez ! On se débrouille parfaitement, et on n’a pas besoin de votre aide ! VOUS N’AUREZ PAS MA BOURSE !

-Bon,  je sais que je me répète, mais je viens de dire à l’instant que nous n’étions pas là pour ça… et puis je tiens à signaler qu’on est arrivé quasiment une semaine avant vous alors qu’on est parti après que vous vous soyez mis en route…

Crysis-luck soupira.

-Oh et puis zut, vous avez raison, vous n’avez vraiment pas besoin d’aide…  On va juste vous suivre de loin pour … prendre des notes sur la façon exceptionnelle dont vous vous débarrassez des mobs ennemis. Ça vous va ?

-Parfaitement ! Du moment que vous restez loin de mes économies.

-Bon, on peut y aller maintenant ?

-Non ! Nous on y va, et vous vous nous suivez, nuance !

L’ambiance était plutôt morose malgré le fait que nous avions croisé de vieux compagnons d’armes. Il fallait que je fasse quelque chose !

-Allons-y ! , m’écriai-je, en route pour l’aventure !

Et c’est ainsi que nous entrèrent dans le donjon du monstrueux korriandre.

Bon, je vais faire une sieste moi, je reviens plus tard. Comment ? Où est la suite ? J’ai raconté une histoire inintéressante et j’ai coupé lorsque cela avançait enfin ?! Mais enfin voyons… vous pouvez bien attendre un peu pour la suite ! Je suis certains que la plupart d’entre vous ne m’écoutent même pas…

Inna par exemple, qu’est-ce que tu as retenu de mon début d’histoire ?

[00:54] (Guilde) Innanis : à ****** : Wi, notre meneuse est une vi… femme agée qui est d’un charisme rare et qui impose le respect, donc on se doit d’être tous corrects

Ok donc elle ne m’ecoute pas… Mac, on est bien d’accord que tout cela s’est bien passé ?

[00:54] (Guilde) Macgreed : j’ai eu une fécondation non désirée T___T

… Oh et puis non je préfère ne pas savoir. Donc vous voyez ? Une pause s’impose ! Mais ne vous inquiétez pas, vous l’aurez, votre fin d’histoire !

Publicités